AIDE-SOIGNANT EN SSR H/F

Société

La société :

n tant que directrice des services de vente et de recrutement, exploratrice passionnée et membre de l’équipe de direction, Arlett Mischke vit pour les deux T : Travel et Taledo. La passionnée de voyages Berlinoise par choix, elle parle d’une part de ses premiers pas en tant que recruteur chez Hays, d’autre part de son déménagement à Taledo et enfin pourquoi Berlin Mitte n’est que le troisième plus bel endroit du monde.

Quel genre de leader êtes-vous ?J’espère être un bon leader ou du moins j’essaie d’être un leader qui participe toujours à l’équipe. La transparence, l’honnêteté et la confiance sont très importantes pour moi. J’essaie de créer une atmosphère où chacun est inspiré pour travailler sur ses forces et ses faiblesses, où chacun peut honnêtement exprimer ses opinions et où je les aide à grandir. Je crois que si les gens ont la liberté d’être eux-mêmes et d’utiliser leur potentiel, ils aspirent à faire un effort supplémentaire. Dans le recrutement ou la vente il y a souvent la pression des KPI’s et je pense qu’il est important d’apprécier les personnes avec qui on travaille, de les former et de les accompagner dans une ambiance agréable pour qu’elles soient plus elles-mêmes, travaillent dans leur style et ne se contentent pas de répéter le motifs. Si vous découvrez quelle est la force de la personne et que vous l’aidez à la faire passer au niveau supérieur, elle aura plus de succès et sera plus motivée.

‍ Quel a été le moment le plus difficile de votre vie professionnelle ?Mon moment le plus difficile a été lorsque j’ai commencé ma carrière dans le recrutement. C’était une toute nouvelle vie professionnelle pour moi, avant cela, je travaillais dans une industrie totalement différente et je n’avais aucune idée de ce qu’est le recrutement et la chasse de tête. Le challenge était de tout comprendre et de gérer toutes les tâches dès les premières semaines. Au début, j’étais vendeur dans le secteur pharmaceutique et indépendant. C’était aussi un nouveau domaine chez Hays, nous n’avions pas beaucoup de savoir-faire, donc c’était beaucoup de recherche, de développement commercial et d’apprentissage de ce dont l’industrie avait réellement besoin. Et je n’avais pas beaucoup de gens avec qui apprendre, j’ai dû apprendre la plupart par moi-même. À ce stade, l’industrie pharmaceutique me manque un peu, donc je suis heureux de travailler et de développer Taledo Medical. Donc, si vous me demandiez si je regrettais d’avoir traversé cette période difficile de ma carrière, je dirais non et je ne changerais rien. Je suis reconnaissant de cette expérience et d’avoir eu l’occasion d’apprendre tant de choses si tôt. Cela m’a aidé à devenir qui je suis aujourd’hui. Je suis donc reconnaissant pour cette opportunité. Et pour être honnête, à l’époque, je ne savais pas à quel point c’était vraiment une chance et comment cela allait changer ma vie.

‍ En matière de recrutement, quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui s’apprête à passer un entretien avec vous ? Je pense que c’est facile, regardez ce que fait l’entreprise, consultez les médias sociaux, les podcasts , les blogs et vérifiez les personnes avec lesquelles vous allez avoir l’entretien. Je demande souvent aux candidats s’ils ont fait des recherches sur nous et ce qu’ils savent jusqu’à présent. Dans notre industrie, vous devez faire vos recherches et être préparé.

‍ Si vous pouviez voyager dans le temps (passé ou futur), à quelle époque iriez-vous ? J’irais 10 ans dans le futur, jusqu’en 2031 pour voir comment nous avons construit Taledo. Quand j’ai commencé en 2019, Taledo avait déjà une plateforme basée sur l’IA, mais fonctionnait plus comme une agence. Au fur et à mesure que nous développions Taledo dans une suite en ajoutant de plus en plus de fonctionnalités de recrutement telles que les entretiens vidéo, les offres d’emploi multiples, les ATS et la communication , je suis très heureux de voir à quoi cela ressemblera dans dix ans. Je m’attends à ce que nous ayons l’un des logiciels de RH et de recrutement les plus performants d’Europe.

‍ En quoi La grande différence est l’ambiance. Dans une startup tu connais les gens, tu fais partie d’une famille, it’s more relaxed, it’s not that we have no stress or work less, but it is a different vibe than in a corporation and I appreciate it a lot.In my opinion, in corporations you also have too many processes and things happen way too slow. Also, the vibe from the team is different, at Taledo we do not have unhealthy competition and rivalry.Back in 2018 I decided to join Taledo, and I am still here because I know I have a real task, a mission I would say, and it’s not just to make the day pass and track the hours in a system. At Taledo I am a creator, I make my way here and implement the changes that have a real impact, I have an impact.

How in your opinion will the pandemic change the way business is done and companies operate? Pandemic will change the way we work, that’s for sure. I think in the future we will have a mix of home office or remote work and onsite work. I myself have realized that I like to work partly at home, especially when I have some strategic tasks and I need to concentrate. But at this point I really miss the team and being among the people. So my prediction is that in the future we will have a mix of it, and if you decide to come to the office you can then really enjoy it and focus on, for example, the team building, bonding or training. It is not so easy to train the new joiners from home, so it is easier to be in the office for that. Of course if you have experience, you know what works for you and you can organize your day, it is great to work from home and you can use the time in the office to build up relationships…Another change that I have observed, caused by the pandemic, is that a lot of people started to appreciate the fact of having a job more, they are very careful in deciding on their next professional move. Additionally, before the pandemic we had a candidate-driven market – the expectations of candidates for jobs were going very high and now the candidates changed their approaches a little.I believe we all also realized how important time spent with friends and family are and that we should appreciate it better. I hope the people will keep this in mind for the long term.

If you were not a Director of Sales and  Recruitment Serviceswhat would you do? What is your alternative professional path? I think I would be a travel agent, especially for Robinson Club. When I decide to leave Hays – without having Taledo on the horizon – I would think of going out of the recruiting industry and I consider joining a travel agency and change my career in that direction. But I quickly realized that I don’t want to mix my get-away destination with work and I would rather keep using the service than offer it and know it from behind the scenes.

What’s one thing you can’t go a day without? Before I joined Taledo, it was all about coffee, coffee coffee. I even got a coffee-related birthday present from one of my friends, there is a picture of us on the mug and the mug says “coffee-coffee-coffee”. Then, from another friend, I got a very nice bottle for tea so I switched to tea now, my favourite Italienische Limone.

What is your favourite place in Berlin/in the world? And why? It’s a hard question, I think I don’t have a favourite place in Berlin. I have some cities in Germany that I am in love with, that would be Cologne, Berlin or Hamburg. But when it comes to Berlin I really enjoy the centre, Mitte. I like to walk around the historic buildings, I just love the architecture there and the atmosphere of old times.My favourite place I have visited – you know I love travelling – would be Australia, which is one of my favourite places in the world. One of the most beautiful places I have visited is also Bora Bora. I have been there in 2016 as a part of my long holiday break. So to me, Australia and Bora Bora are the top two places.Australia was a 6 weeks trip and I got to know the culture better. I was very impressed by the differences in that country, the culture, diverse nature, people, all very interesting and impressive. In Bora Bora I have never seen the ocean and the beach like that before, all the time we had to wear sunglasses because the sun rays reflected in the water created the same effect as the bright sun and the snow – you cannot see! The ocean is so beautiful there.

Profil

MISSIONS :

– Dispenser des soins d’hygiène et de confort, – Effectuer la réfection des lits

– Participer à la surveillance du patient et la réalisation des soins, sous la responsabilité de l’infirmier,

– Transmettre les informations nécessaires à la continuité des soins à l’oral et par écrit (dossier patient informatisé). – Prendre les commandes de repas et les valider

– Descendre le linge sale, nettoyer le chariot de linge propre, remonter les fûts DASRI ORGANISATION

– 3 services avec, par service, un médecin, un infirmier et des aides-soignants,

– Cycle de 3 semaines : 7 journées en « 12h » (7:55-20:15) et 4 longues matinées (6:55-13:35)

– Dossier patient informatisé : OSIRIS (d’Evolucare), – Période de doublure avant la prise de poste.

Share:

More Posts

Contacter le recruteur

Ajoutez votre titre ici

Ajoutez votre titre ici

Vous hésiter ?

Contacter le recruteur sans aucun frais afin de prendre connaissance et de définir si c’est bien la personne qu’il vous faut.